Capharnaüm 5 : Révolution
Revue de créations libres
210x290mm, reliure japonaise à la main, 80 pages, noir et blanc sur papiers Cyclus print, Pop Set et Rives Tradition.

Révolution. LA Révolution. Révolutions. Un mot qui peut à lui seul définir le principe de Capharnaüm. Autant de revendications que d’idées. Autant de définitions que de participations. La revue se construit dans l’inattendu d’une rencontre entre un objet géométrique et l’histoire du peuple tunisien, entre un évènement personnel et celui de la grande Histoire… Nous n’en retiendrons que la beauté des gestes et des mots qui ont dessiné sur le papier ce numéro haut en couleur rouge révolutionnaire.

Les Insomniaques défendent ce projet collectif et collaboratif, pour montrer au public la diversité possible autour d’un thème, et même d’un seul mot, pour proposer un échantillon des richesses créatives qui se débrident sous l’effet libératoire d’une matrice éditoriale très ouverte. Sans filet mais exigeante en matière d’idées et d’esthétiques, la politique mise en place par la maison privilégie l’audace et l’imagination sans oublier de se laisser surprendre et de prendre des risques.

Pour ce numéro de révolte(s) la sélection fut d’autant plus difficile que le sujet a résonné dans les lieux les plus inattendus, beaucoup de nouveaux adeptes de l’édition alternative nous ont rejoints. Poésies et dessins se mêlent aux expériences oulipiennes, les récits revendicatifs s’entrechoquent avec les jeux photographiques... Résultat ? Aucune page ne se ressemble et Capharnaüm gagne en maturité pour vous faire découvrir de nouvelles expressions libres. Laissez-vous immerger dans notre cortège d’idées et de formes (ou est-ce des idées qui prennent forme ?).

Le jeu avec nos auteurs a été d’autant plus excitant que notre positionnement dans le monde de l’édition répond déjà par définition au sujet. Révolutionnaire, ce mélange de textes et d’images de tous horizons. Revendicatif, l’objet éditorial façonné à la main à 200 exemplaires. Engagée, l’équipe qui défend le projet dans les salons. Utopique peut-être de croire au succès de l’originalité et de la création face à la morosité des droits chemins bien tracés.
Mais avant de rentrer dans l’Histoire, les idées révolutionnaires, comme celles des Insomniaques, sont nées de la réflexion d’esprits libres protégés par l’obscurité d’une nuit qui leur a porté conseil…

Chloé Bergerat


capharnaum 5
capharnaum 5
capharnaum 5
capharnaum 5
capharnaum 5
capharnaum 5
capharnaum 5
capharnaum 5
capharnaum 5
capharnaum 5
capharnaum 5
capharnaum 5
capharnaum 5